Le vinaigre : votre meilleur allié pour le ménage !

Le vinaigre : votre meilleur allié pour le ménage !

Magique, le vinaigre ! Nettoyant, conservateur, dégraissant, désodorisant, détartrant, antioxydant, antiseptique… Voici la panacée contre les petits maux du quotidien, le produit miracle et écologique qui sait tout faire ou presque ! Si familier et pourtant méconnu… Gros plan.

D’où vient le vinaigre ?

Le vin devient vinaigre grâce à une bactérie, mycoderma aceti, qui transforme l’alcool du vin en acide, par un processus de fermentation tout simple.

Le nom du vinaigre raconte l’histoire du vin devenu aigre… En réalité, tout alcool de fruit, de légume ou de céréale peut tourner au vinaigre. Ainsi on connaît le vinaigre à base de cidre, de malt, de riz ou de betterave (celle-ci donnant le vinaigre blanc).

Un peu d’histoire

Vieux de 5 000 ans, le vinaigre semble être le fruit du hasard. Son succès tient dans un premier temps à sa capacité à conserver les aliments et à ses propriétés digestives.

On sait que les Grecs et les Romains buvaient de l’eau vinaigrée au lieu de l’eau pure car elle était considérée plus digeste !Vers le XVIIe siècle, on commence à voir apparaître sur les tables des légumes marinés au vinaigre, comme les cornichons, et des poissons tels que le thon ou la sardine. C’est seulement en 1865 que Louis Pasteur établit les bases scientifiques du processus de fabrication du vinaigre. A partir de ce moment-là, les vinaigreries françaises vont passer de l’artisanat au savoir-faire industriel.

Vinaigre et ménage : les deux font la paire !

Nettoyage de la maison : à chaque problème, sa solution écologique et vinaigrée !

  • Un pommeau de douche impeccable ! Le vinaigre est un excellent nettoyant anticalcaire. Pour déboucher votre pommeau de douche, laissez-le tremper aussi longtemps que nécessaire dans de l’eau vinaigrée (environ 1 verre de vinaigre blanc pour 1 litre d’eau).
  • Un rideau de douche comme neuf ! Frottez la surface grisée de votre rideau de douche avec une brosse imbibée de vinaigre d’alcool. S’il est en plastique, nettoyez-le ensuite dans la baignoire avec du produit vaisselle et une grosse éponge. Rincez et essuyez. S’il est en tissu (c’est rare, mais ça existe !), passez-le à la machine à laver.
  • Récupérez les pinceaux durcis. Faites-les tremper pendant deux ou trois heures dans un bain de vinaigre très chaud, puis rincez à l’eau claire.
  • Antifourmis garanti ! Répandez du vinaigre blanc sur le lieu d’entrée des fourmis dans votre maison (dessous de porte, trou ou fenêtre), elles ne vous envahiront plus !

Votre botte secrète à la cuisine

  • Un caramel inratable. Pour éviter que votre caramel ne cristallise, ajoutez quelques gouttes de vinaigre dans la casserole contenant le sucre et l’eau.
  • Des champignons de Paris toujours blancs. Ajoutez un peu de vinaigre à l’eau de lavage des champignons de Paris, ils garderont leur blancheur grâce à son acidité.

Le vinaigre, un atout beauté et santé !

Excellent pour la peau, antibactérien, apaisant, digestif… le vinaigre est également une trousse à pharmacie à lui tout seul.

  • Fini les démangeaisons ! Ça gratte ? Quelques gouttes de vinaigre de cidre dessus et instantanément, c’est calmé et apaisé.
  • Plus de vitalité ! Un grand verre d’eau avec une cuillère à soupe de vinaigre de cidre et un peu de miel tous les matins… et c’est parti ! Outre les qualités antioxydantes, le vinaigre de cidre offre aussi les bienfaits de la fermentation, excellente pour réguler la flore intestinale !
  • Dites stop aux pellicules ! Après le shampooing, rincez vos cheveux avec trois tasses d’eau chaude additionnées d’une tasse de vinaigre de cidre. Fini les pellicules, et vos cheveux seront soyeux et brillants.
  • Le vinaigre, élixir de jeunesse ! N’hésitez pas à utiliser le vinaigre de vin en assaisonnement de vos salades ou pour relever vos sauces. Il renferme les bienfaits du raisin : magnésium, calcium, potassium et les fameux polyphénols, particulièrement efficaces pour combattre les radicaux libres, responsables en grande partie du vieillissement de la peau.

Fabriquez votre vinaigre maison !

Voici deux recettes simplissimes pour fabriquer vous-même votre vinaigre*.

Recette n° 1 : Déposez 900 g de raisins blancs secs dans environ 4 litres d’eau. Conservez le tout dans un endroit chaud (minimum 20 °C). Au bout de deux mois, vous obtiendrez du vinaigre de vin blanc. Filtrez le vinaigre et mettez-le en bouteille. C’est prêt !

Recette n° 2 : Déposez une mère de vinaigre (la pellicule grise et opaque qui se trouve au fond des bonnes bouteilles de vinaigre) dans un vinaigrier. Ajoutez-y quelques fonds de verre de vin et laissez reposer un à deux mois. C’est prêt aussi !

* Recettes tirées du Livre du Vinaigre d’Emily Thacker.

Des vinaigres pour tous les goûts !

  • Vinaigre d’alcool ou vinaigre blanc : résultat de l’acétification de l’alcool de betterave. On l’utilise principalement pour les conserves et le nettoyage domestique.
  • Vinaigre balsamique : vinaigre réalisé traditionnellement à partir de raisins de la région de Modène, en Italie. Certains disent que sa saveur atteint les sommets au bout de 100 ans !
  • Vinaigre de framboise : les vertus gustatives de ce vinaigre en font le condiment parfait pour assaisonner les salades de betteraves rouges, de carottes, d’avocat ou de pissenlit.
  • Vinaigre de noix : idéal pour assaisonner les salades niçoises !

 

Voilà, vous savez tout pour faire du vinaigre votre meilleur ami dans la maison, du ménage aux petits plats !

leave a Comment

Your email address will not be published.

X